QI QONG : pratique et témoignages,

 

 Sylvie 57 ans 

Mon 1er cours de Qi Gong a eu lieu en sept et je ne connaissais pas du tout cette discipline. Pendant ce cours, je n'avais pas l'impression d'être tout à fait en phase avec ce qu'il se passait, j'ai essayé de faire de mon mieux. A la fin du cours, je me sentais bien et le soir, quand je me suis couchée, j'ai eu l'étrange sensation d'habiter mon corps, que ma tête était reliée avec le reste de mon corps. En fait, comme si j'habitais une grande maison et que jusqu'à présent je ne m'étais contentée d'habiter qu'au dernier étage, je m'apercevais soudain qu'il y avait des pièces en dessous.. Je me sentais reposée, entière dans tout mon être. il y avait une continuité en moi. J'ai pour une fois dormi toute une nuit sans me réveiller et le matin, pour la 1ère fois, je me suis étirée, cela paraît sans doute banal, mais je ne l'avais jamais fait. Depuis , j'ai participé aux cours chaque semaine, et dans ma vie de tous les jours je me suis mieux, je suis plus accessible aux autres, moins stressée, je prends du recul sur les évènements de la vie, j'arrive à relativiser, ne plus être impatiente, je suis plus gaie aussi. En fait tout simplement moins "renfermée" sur moi-même ou, mieux, plus ouverte aux autres.  Réellement, j'ai senti un changement sur ma façon d'être. Corporellement aussi, je me tiens plus droite sans avoir la sensation de tiraillements dans mon dos. Je suis bien consciente d'avoir encore beaucoup de travail à faire, mais j'ai envie de continuer et c'est avec un réel plaisir que je constate toutes ces évolutions dans mon "mieux être" chaque jour.

 

Christine M (57 ans) 

C'est la 3ème année que je pratique le Qi Gong, j'ai 57 ans et je remercie la chance de m'avoir permis de connaître cette discipline. Le Qi Gong m'a apportée énormément de bien-être dans ma vie, je ne prends plus de médicaments contre le mal au dos, je n'ai plus mal ! J’ai gagné en souplesse, j'ai appris à me relaxer, mon intestin fonctionne mieux, je suis beaucoup moins beaucoup moins malade l'hiver, j'ai même perdu du poids et je trouve que ma silhouette et plus harmonieuse. J'ai aussi gagné en confiance, je suis moins repliée sur moi-même et m'ouvre plus aux autres sans peur d'être jugée. Je vois aussi la nature différente, en fait je redécouvre la nature simplement et prends plaisir à m'imprégner de son énergie, le Qi Gong m'a ouvert les yeux sur l'intérieur de moi-même, j'ai pris conscience que je peux être heureuse et me sentir en paix, j'ai retrouvé le sommeil naturellement. J'ai encore beaucoup de travail à faire, mais je vais continuer à pratiquer, parce qu'aujourd'hui le Qi Gong fait parti de ma vie, il est mon guide de vie.

Un grand merci à Bernard de s'investir autant lors de ses cours et nous faire partager son expérience avec sérieux et humour.

Mon seul regret est de ne pas avoir connu le Gi Gong plus tôt, parce que le Qi Gong est un miracle de la vie !

 

Anne SM (46ans) (1 an de pratique) 

J'ai découvert le Qi Gong cette année, j'avais déjà pratiqué le yoga et un peu le tai-chi. Je suis convaincue que cette discipline a un effet bénéfique sur ma santé, physique et émotionnelle et en venant au cours, j'ai l'impression de m'offrir un cadeau, en prenant soin de mon corps et en me préparant à bien vieillir. Bien que ce soit ma première année, je perçois déjà les effets apaisants le jour même de la pratique où je me sens vraiment bien et détendue pour la journée entière. Cela me rend joyeuse. Je souhaite pratiquer 2 fois par semaine l'année prochaine pour en accentuer les bienfaits et progresser plus rapidement.

J'éprouve une grande joie et du plaisir lorsque je parviens à sentir l'énergie circuler en moi, ce n'est pas toujours facile mais c'est de plus en plus souvent. Cela renforce considérablement mon sentiment de connexion avec les éléments naturels, ce qui est très important pour moi, notamment avec le règne végétal.

Au niveau physique, je sens ma posture s'améliorer et je prends de plus en plus conscience des effets de celle-ci sur mes états émotionnels. Lorsque je m'en rends compte au quotidien, je me corrige instantanément. Cela me donne une plus grande stabilité, une plus grande force.

Le Qi gong prend ainsi une place dans ma vie quotidienne et je suis plus calme, j'acquiers une plus grande intimité avec moi-même. Cela rejaillit directement dans la relation avec mes enfants qui est plus douce. J'ai l'impression aussi que cela contribue à m'éclaircir l'esprit et me pousse à prendre des décisions plus cohérentes par rapport à mes convictions profondes. Bref, que du bonheur !!!

 

 

 ALINE (48ans) (1 an de pratique du qi gong) 

Grâce à cette pratique, je m'accorde une pause dans un quotidien très chargé, j'ai la sensation de m'occuper pleinement de mon corps et de lui apporter du calme et de la tendresse, une Vraie présence. Mon métier m'amène à prendre soin de personnes malades, ce qui est lourd, là je pense à mon corps et à mon esprit et en prend soin tout en sachant que les exercices proposés agissent sur tout mes organes. Cela me rassure de faire quelque chose de sain pour mon corps, le soir, je me couche fière de moi d'apporter à ma vie une discipline du bien-être. Même si mon esprit est très voyageur, je sens que je l'ancre mieux dans le présent, l’ici et maintenant, ce qui m'apaise dans ma vie quotidienne très agitée. J’attends toujours le jeudi matin impatiente de m'offrir ce bonheur.

 

Sabrina R (27 ans-2 mois de pratique) : Le Qi Gong m’apporte 1 h 30 de détente mentale et physique. J’apprend à me concentrer sur moi-même et profiter du moment présent, ce » qui n’est pas toujours facile car l’esprit est vagabond. J’arrive peu à peu à mettre « la vie dans mon ventre », mais il reste du travail à faire ! Je ressens un effet positif sur mon estomac et les intestins, ils me paraissent moins noués. Tout simplement merci.

Joaquim (31 ans-2 mois de pratique) 2011* : Depuis que je suis initié au Qi Gong, plusieurs changement sont apparus au niveau de mon corps et de mon mental : Une prise de conscience plus profonde de mes blocages physiques. Une prise de conscience des causes de mes blocages physiques et des outils me permettant de les  de les soigner. La sensation de mieux habiter mon corps physique. Un calme et  une sérénité de plus en plus constante. L’égo arrive à se taire plus facilement. Un meilleur ancrage avec les énergies de la terre. Je ressens moins de tensions  dans certaines parties de mon corps. Une meilleure digestion (surtout au niveau intestinal). Merci pour ce que vous êtes et pour votre enseignement  du Qi Gong.

 

Fanny (32 ans - 2 ans de pratique) : Dès lors que je me mets à faire du QI GONG, c’est comme si je savourais un bonbon dont j’apprécierais toute la saveur en le laissant fondre lentement. Quand le QI est là, cela ressemble à une grande caresse pour tout le corps, un bienfait indéfinissable. Ma priorité dorénavant : mon bien-être.

 

Louis (52 ans - 4 ans de pratique) 2002 : J’ai retrouvé la vitalité de mes 20 ans; je n’ai plus mal au dos, mes problèmes digestifs et cardiaques ont disparu, j’ai retrouvé un sommeil paisible. Je sens que par le QI  GONG on va vers autre chose de plus indicible....la source de la vie.

 

CHANTAL (65 ans - 2 ans de pratique) :

Il est réconfortant de voir que la pratique est bénéfique à tout âge.

 

- Bien que pratiqué en groupe, le qi gong est un rendez vous avec moi-même, je fais de mon mieux pour ressentir et décompresser (variable selon la fatigue/le stress).

Dans le cadre somptueux du parc de Périgny, les joies du Qi Gong en plein air sont amplifiés et plus flagrants pour moi : un "plus" qui a lui seul ressource (pour moi ce parc, empli de sérénité, de vibrations "apaisantes", de bruissements, parfums inspirants calme ma nature)

- de pouvoir dormir sur mes deux épaules (ce que je n'avais pas fait depuis plusieurs mois, la droite étant douloureuse car trop sollicitée : MIRACLE ; plus de douleur…..je dors d'une seule traite !.

La démarche des enseignants du qi gong est altruiste ce qui rejaillit forcément sur le groupe : nous ne venons pas consommer du qi gong : nous venons partager du qi gong. Je me sens reconnaissante de ce partage de connaissances.

 

Hubert (65 ans -  2 mois de pratique) : Amélioration du sommeil, moins de stress

 

Béatrice J:( 53 ans)

2 mots résument  mon expérience personnelle de la pratique du Gi Gong : équilibre et énergie. Les exercices de qi gong me guident pour calmer mon esprit et mieux ancrer mon corps à la terre, cette pratique régulière m’apporte un réel épanouissement, une plus grande confiance dans la vie.

Je suis plus attentive à mon corps, à mes ressentis, je me sens plus apaisée, plus équilibrée, c’est un réel bien être que j’éprouve au quotidien et qui rejaillit sur mes rapports aux autres. J’ai la sensation de ne plus gaspiller mon énergie.

La pratique du qi gong permet de prendre du recul, de donner un espace de protection, de vigilance entre soi et les évènements qui agitent la vie professionnelle et personnelle. Je reprends des exercices simples à la maison, c’est comme une toilette du corps et de l’esprit qui me permet de dégager au quotidien une bonne énergie, une bonne vitalité.

 

Nathalie (45 ans-2 mois de pratique) 

La première impression physique que j'ai ressentie après la séance d'essai en septembre a été : je ne marche plus pareil. Étonnant et profondément agréable.

Pour ma santé : un mieux-être global, depuis presque deux mois, je n'ai plus eu de grosse migraine, ni d'algie faciale.

J'ai aussi ressenti une certaine amélioration de l'état de mon dos, j'ai encore des douleurs dorsales mais dans ce cas, je "descends" les épaules et "j'ouvre mon coeur"... et ça marche ! Je fais la même chose quand je pressens qu'une situation peut générer du stress... et ça marche aussi.

De manière générale, le Qi-Gong m'apporte de l'apaisement, une impression étrange à la fois de légèreté et d'ancrage, c'est assez compliqué à expliquer.
Peut-être une suite, dans quelques mois pour quelques phrases supplémentaires, après quelques séances supplémentaires.

  

Bernadette (4 ans ans de pratique)  : C’est pour moi un éveil du corps et de l’esprit qui permet également de vivre une merveilleuse intériorité. Le pratiquer souvent, c’est comme faire couler un peu de miel dans ses veines. C’est aller à la découverte d’un bonheur inouï, que seul un pratiquant peut ressentir. Par l’écoute que l’on acquiert de soi, le QI GONG permet de prendre conscience de nos attentes, besoins et émotions sans les tronquer ni faire semblant... Il nous permet un peu chaque jour de devenir ce que l’on est.

 

Michèle D. (63ans-1 mois de pratique) : Un retour sur soi, le rééquilibrage de l'énergie vitale à travers le corps ; ce travail implique de vivre l'instant présent et agit sans aucun doute sur les émotions avec une meilleure résistance au stress donc un bien être global rapide. Merci pour cet enseignement.

Isabelle P. (43 ans-2 mois de pratique) : Les séances me font vraiment du bien, je rentre rapidement dans un bien être, un centrage. J'apprécie bien les enchaînements d'exercices.

 

Nelly (52 ans- 1 an de pratique): Dès les premières séances j’ai ressenti une meilleure conscience corporelle et une meilleure maîtrise dans les gestes de la vie quotidienne. D’autre part j’ai traversé les saisons sans  rhume, ni bronchite, ni  grippe.  Mes migraines chroniques ont totalement disparu.

Depuis que je pratique quotidiennement je me sens pleine d’énergie moins vite envahie par des états négatifs ou dépressifs. La pratique est simple et efficace

 

Ollivier (44 ans-1 an de pratique) : Pour moi au fil du temps le gain de souplesse et de meilleures sensations des postures de mon corps me parait indéniable.

Mais le plus "magique" pour moi tiens en deux mots "fang song" (se relâcher, se détendre). Ce leitmotiv dans la bouche de Bernard lors des séances et que tout le groupe a maintenant d'incrusté dans son esprit est vraiment des plus surprenant. J'en ai fait l'agréable découverte lors d'un simple footing ou le "fang song" m'a tout simplement donné des ailes.

C'est maintenant un réel bonheur d'avoir découvert le Qi Gong et j'encourage tout le monde à vivre l'expérience.

 

Marie (1 an de pratique): La première année de QI GONG m’a permis de développer la confiance en moi. Tout en prenant conscience des blocages, est née la perspective  de pouvoir s’en libérer cela donne une force intérieure rassurante...  Une ouverture globale est en train de se développer.

 

Sylvie P (53 ans -1 an de pratique): Ma première année a démarré il y a 1 an avec beaucoup de doutes sur l'efficacité des exercices, des positions difficiles à tenir et entraînant des tensions. Les séances étaient souvent suivies de nuits plus difficiles et de douleurs des jambes et du dos. Les théories de la médecine chinoise viennent à l'encontre de tout ce que j'ai appris de la médecine occidentale, et ma formation en hypnose permettait à mon esprit de s'échapper pendant le cours au lieu de revenir habiter le corps. J'ai plusieurs fois pensé à abandonner, mais au bout de 8 à 9 mois j'ai eu la surprise de constater que je pouvais assurer mes journées de travail debout sans souffrir de lourdeur des jambes et sans avoir besoin de chercher souvent à m'asseoir. Il me semble que j'ai moins besoin de sommeil, et je constate une augmentation de ma concentration.                             .

Sylvie B  (2 ans de pratique): LE QI GONG m’a permis de comprendre ou plutôt de sentir dans mes fibres profondes que l’on ne peut pas « grimper » au ciel sans avoir pris racine... racine en soi, racine dans la terre, mouvement vers le bas, vers le haut, vers la conscience, vers l’invisible... le coeur plus vibrant, appartenir à soi à l’autre, à la même énergie qui fait tourner la terre autour du soleil. S’ouvrir au monde s’ouvrir comme une porte qui bat dans le vent et qui prend plaisir à battre.

 Bénédicte (32 ans-1 an de pratique): Ce que le Qi-Gong m'a apporté en tant que personne souffrant de spondylarthrite ankylosante :

-d'un point de vue médical :

 J'avais perdu 2 cm de hauteur, en un an de pratique, je viens de reprendre 7 mm; j'ai arrêté de prendre de la morphine pour calmer la douleur, j'ai pu espacer mon traitement bi mensuel à seulement mensuel, ma digestion est meilleure, les raideurs matinales ont nettement diminuées. Bref, mon médecin a constaté une telle progression de mon état de santé qu'elle "prescrit" dorénavant le Qi Gong comme traitement spécifique aux : spondylarthrite, Polyarthrite, fibromyalgies.
-d'un point de vue personnel:

 J'ai retrouvé une forme de sérénité, de la confiance en soi, étant un tournant important dans ma vie, je me suis "retrouvée", j'ai pu faire le point pour mieux avancer et faire des choix selon mes aspirations (je me suis engagée dans diverses associations en accord avec mes convictions) .

 

Anne (1 an de pratique) : J’ai éprouvé une amélioration de mon état: plus de souplesse, plus de forces... Cette activité apparemment banale m’a fait pratiquer : la patience, la maîtrise de soi,... C’est à chaque fois pour moi, une invitation à entrer dans le mouvement.

C’est un apprentissage de la vie même, une vie réanimée, réinventée, une invitation à communiquer généreusement avec la source de l’univers.

 

Marie-Dominique (51 ans - 1 an de pratique) : Il est vrai que cette pratique m'apporte quelque chose. Cela m'a été recommandé par quelqu'un de ma connaissance (biologiste) pour essayer de résoudre, sinon d'améliorer mon état de santé (par la respiration pour une bonne respiration cellulaire) qui est quelque peu compliqué : 

1- Amélioration de la santé : sur ce point là je ne peux pas répondre car en plus du QI GONG, j'ai mis en place plusieurs protocoles associés au QI GONG et pour l'instant je n'ai réussi qu'à stabiliser l'angiomyolipome, assouplir mes articulations. 

 2- Gestion des émotions : là oui, je crois que je me suis profondément améliorée : je ne prends presque plus les problèmes des autres sur mes épaules, je sais garder mon calme et dire les choses plus sereinement. Je prends plus de recul par rapport aux problèmes surtout au travail (je suis plus "zen"), j'arrive plus facilement à maîtriser les agressions des autres mais surtout je sais dire non et avec diplomatie

 3-Relation aux autres... : là aussi, petite amélioration : Des collègues m'ont fait remarquer que depuis que je pratique cette discipline, je réussis à garder mon calme et ma bonne humeur même en étant surchargée de travail. Je suis plus à l'écoute des autres tout en me préservant (chose que je ne faisais pas forcément avant (me préserver)) et cela c'est toi qui me l'a appris.

Mais je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre !! 

 

Laurence (50 ans - 1 de pratique) : Je me sens revitalisée et rééquilibrée, comme si j'étais de nouveau reliée à la terre et au ciel.

 

Michèle P (53 ans - ans de pratique): Le QI GONG m’a apporté une liberté de penser et d’agir, une bouffée d’oxygène, un remède à mes maux... le calme intérieur, l’apaisement après les séances. Je sais que j’existe simplement, je m’accepte mieux comme je suis... avec mes défauts et mes qualités.

 

Mireille (3 ans de pratique): Trois ans déjà que j’exerce cette gymnastique énergétique douce... et que de progrès. Le QI GONG m’a fait prendre conscience de la réalité et de l’importance de mon corps à travers lequel circule cette énergie de vie, indispensable, et qui régule ma santé, ma vitalité. Il m’apporte également un équilibre intérieur qui me permet de vivre plus « dénouée ». Je me sens plus réceptive à certains aspects artistiques : peinture, poésie...

 

 Michelle P (1 an de pratique): la découverte du QI GONG il y a moins d’un an m’a tout d’abord apporté d’avantage confiance en moi... dans ma relation aux autres il y a plus de partage, d’écoute... comme si quelque chose existait entre les autres et moi, et pourtant je n’avais, me semble, t’il jamais eu de problèmes de communication.

 

 

Philippe (2 ans de pratique) : J’avais besoin de me retrouver, ou plutôt de me redécouvrir. Je me sens plus calme, serein en paix avec moi même. Je ne suis plus allé chez un médecin depuis que je pratique. Je dors mieux et plus profondément. J’ai surtout appris une chose, c’est qu’une fois qu’on lâche ses résistances, on est bien mieux avec soi.

 

Claudine (53 ans - 3 ans de pratique): Un pas vers la connaissance plus intime de moi. Plus je pratique et plus j’aime et plus j’ai envie de pratiquer... Bien être, sérénité, bonheur me pénètre parfois.

 

Jean (80 ans-4 ans de pratique) : Vous avez dit  « QI GONG » je vais mieux - tu vas mieux - il va mieux - nous allons mieux - vous allez mieux - ils vont mieux... banal mais c’est ainsi.

 

Elisabeth (76 ans - 4 ans de pratique) : Je suis en parfaite santé bien que souvent fatiguée mais je retrouve mon énergie dans le QI GONG.

 

PIERRE  (2 ans de pratique) : C’est l’alliance de la décontraction avec la concentration. Quand les limites du corps physique s’estompent, c’est la surprise, l’étonnement, l’émerveillement parfois.

 

Alison (30 ans - 1 an ans de pratique) : Pour moi cela apporte la sensation que je fais quelque chose de bien pour moi - une sorte de « paix intérieure » - un sourire. Je peux mieux cibler les gens, et donc mieux les comprendre

 

Josette (1 an ans de pratique) : On se nettoie du passé pour accueillir  l’avenir avec sérénité

 

Florence (1 an ans de pratique): M’accorder du temps personnel - vivre mon corps - l’entretenir, l’assouplir, le détendre. Découvrir une autre façon de se mouvoir, de se sentir. Compléter une recherche personnelle d’équilibre et de bien-être. Découvrir de nouveaux savoirs. Une rencontre avec ma réalité intérieure, de moins en moins parasitée par les pensées.

Une simplicité et une douceur dans le geste qui mène à la profondeur dans le ressenti et une invitation au lâcher prise au quotidien.

 

 

nota : Ces témoignages émanent des pratiquants de QI GONG de PERIGNY ou MAUZE -  ils ont de 1 à 5 ans de pratique. 

 

Vous pouvez aussi consulter le rapport de l' Acadmie Nationale de Médecine : cliquez ici